Betty

Projet de Mary David – Réalisation / Animation
Alix Tauleigne – Création personnages et costumes
Noémie Schrevelle – Création personnages
Nicolas Tournus – Scénariste
Alyssa Soulier, Maelle Piana – Création décors
Camille Rouzaud – Création décors / Animation
Nicolas Cali – Cadre
Boris Thevenoud – Assistant cadre
Arthur Gerlier – Assistant réalisation
Marie Defontaine, Marion Jouvenet – Montage et VFX
Diego Gernais – Composition musicale
Louis Vallée – Design sonore

Le projet de fin d’études de Mary était la réalisation d’un court-métrage de stop-motion.
Grâce à quelques enseignants, nous avons constitué une équipe de tournage et de création et avons commencé le projet Betty.
C’est la courte histoire d’un jeune loup, Benoit, qui travaille dans un supermarché aux côtés de Betty, une brebis. Alors qu’elle est à sa caisse un soir, Benoit va entrer en contact avec elle.
Nous avons passé des mois à dessiner, modeler et donner vie aux personnages, à créer des décors de supermarché de petite échelle et enfin nous avons tourné et animé nos personnages, pendant un mois complet.
On vous laisse découvrir un court extrait du film ainsi que quelques travaux de recherches.

My Lubie

Nous avons participé en tant que décoratrices à ce projet de publicité pour un lubrifiant naturel. Le clip a été dirigé par The French Pellicule.

Notre travail a consisté à mettre en place les tissus, veiller à l’organisation des éléments dans le cadre, et travailler les plans des produits: gouttes de condensation, placement.

Nous avons également travaillé sur la peau des acteurs pour leur donner une texture brillante et faire couler des gouttes de sueur, avec de la glycérine.

Le making of

Clip Bang Bang

Clip musical sorti le 29 septembre 2019.
Cheffe set designer – Mary David
1ere assistante set designer – Noémie Schrevelle
Assistants set designers – Alix Tauleigne, Tamaya Müller, Téo Laverre, Emma Hanssens

Nous avons participé toutes les quatre en tant que set designers sur le clip musical « Bang Bang » de l’artiste Mehdi Major. Notre challenge a été de transformer un appartement luxueux en vieille bâtisse délabrée, et évidemment de tout rendre propre le lendemain ! Nous avons donc dû trouver des matériaux et stratagèmes temporaires : simuler de la saleté à l’aide de savon noir, dégrader les murs avec de fausses déchirures de papier peint, détériorer le plafond avec de faux gravats…
La détérioration étant en réalité une métaphore de la dépression et du mal-être de l’artiste.